«

»

Nov 20

Démarrer une activité sans argent

 Pas d'Argent

Pas d’Argent

Une fois n’est pas coutume mais aujourd’hui, je ne vais pas vous raconter une histoire.
Je vais juste vous faire prendre conscience qu’il est possible de démarrer une affaire sans argent et vous dire comment y arriver.
Je dis « démarrer » sans argent mais il faut quand même un minimum d’argent parce qu’il y a toujours de faux frais.
Démarrer un projet n’est à priori pas chose aisée.

Partir de rien est certainement encore plus difficile.

I – Par quoi commencer quand on est sans argent ?

Si vous voulez démarrer une affaire et que vous êtes sans argent, d’abord réfléchissez et choisissez votre activité en fonction du fait que vous n’avez pas d’argent.

Bien sûr vous n’allez pas décider d’ouvrir une boutique de vêtements par exemple ! Ça vous coûterait des milliers d’euros alors que vous n’avez que quelques centaines d’euros.
Ou alors vous décidez de faire l’affaire qui vous passionne, même s’il demande beaucoup d’argent et que vous décidiez d’en trouver ailleurs.

Nous allons examiner ces 2 cas de figure : le cas où vous n’avez pas beaucoup d’argent et vous ne souhaitez pas en trouver ailleurs et le cas où vous n’avez pas beaucoup d’argent et vous êtes disposé à en trouver ailleurs.

II – Vous ne souhaitez pas trouver de l’argent ailleurs

Pour réaliser votre projet, sans argent, vous avez besoin d’adopter une certaine démarche pour maximiser vos chances de réussite.

II – a – Vendre le produit avant de l’avoir créé

Ce procédé dépend de la nature du projet. Certaines activités permettent de vendre le produit et de récolter les fonds avant même de créer le produit.

Je vous donne un exemple (inspiré d’une histoire vraie).
Exemple :
Supposons que vous êtes originaire du Maroc.
Vous avez été bercé toute votre enfance par les saveurs marocaines.
Enfant, votre grand mère se faisait un plaisir de vous gaver de couscous, de tajines et autres chich-kebabs.

Qui plus est, elle vous a initié aux joies de préparer ces plats.
Votre idée c’est donc tout naturellement d’ouvrir un restaurant coucous.

Restaurant Couscous

Restaurant Couscous

Oui mais voilà, il vous faut plus de 70 milles euros pour pouvoir démarrer un projet pareil tel que vous le concevez et vous n’avez pas beaucoup d’argent.
Vous n’avez pu économiser que le tiers de cette somme et vous ne souhaitez pas vous endetter ; vous n’avez jamais aimé vous endetter.
Dans ces conditions, vous pouvez commencer par vendre des repas sans les donner à manger dans l’immédiat.

D’abord vendez les autour de vous (famille, amis…), puis sur internet (sites spécialisés, réseaux sociaux…..).
Le slogan pourrait être : « pour être sûr de les avoir à temps, commandez maintenant vos repas coucous et venez les chercher ou les déguster sur place  plus tard ».

Bon, d’accord, c’est nul comme slogan mais l’idée y est.
De cette façon, vous vendez des repas que vous n’avez pas encore préparés et vous récoltez ainsi les fonds qui vous permettront de louer une salle, y faire des travaux si nécessaire, la meubler, la décorer et d’équiper une cuisine.
Évidemment pour que ce système fonctionne, il vous faut faire une promesse très forte et faire en sorte que vos clients potentiels aient une très grande confiance en vous.
C’est pour cela qu’il est préférable de commencer par vendre à des personnes qui vous connaissent.

Si en plus elles veulent bien vous aider, non seulement elles achèteront pour elles mêmes et aussi pour les offrir à leurs amis mais elles parleront aussi de vous autour d’elles faisant ainsi bien fonctionner le bouche à oreilles.
Dans le même temps, faites une grande communication. Ce n’est pas toujours facile de parler de soi même mais parlez de vous à tout bout de champ et faites parler de vous.

II – b – Puisque vous n’avez pas d’argent et que vous ne voulez pas vous endetter, ayez recours au crowdfunding

Crowdfunding

Crowdfunding

Le crowdfunding ou financement participatif est un procédé par lequel vous pouvez collecter l’argent du public qui croit en votre projet.
Ces dernières années, il a fleurit sur internet une série de plateformes de crowdfunding.

Vous pouvez en choisir une et y exposer votre projet.
Vous pourrez ainsi avoir de l’argent sans vous endetter.

III – Vous êtes disposé à vos endetter

Emprunter

Emprunter

Dans ce cas, plusieurs possibilités s’offrent à vous. Je vous parle de chacune d’elles.

III – a – Emprunter à vos proches

C’est une possibilité qu’il faut considérer.

Souvent, puisque vous n’avez pas d’argent, les membres de votre famille ou/et vos amis voudront vous aider.
En plus, ils pourront unir leurs forces pour vous venir en aide (de petites rivières réunies font un grand fleuve).

Acceptez cette aide.

Si le projet ne marche pas, au moins, ils vous donneront le temps de vous relever pour les rembourser.

Ce ne sera pas le cas des institutions financières.

Voyons justement cette possibilité.

III – b – Emprunter à une institution financière

 

Renseignez vous auprès des institutions telles que les banques, sur les démarches à suivre pour bénéficier d’un prêt (financement).

Ce ne sera pas facile parce qu’une institution telle qu’une banque a besoin d’avoir confiance en vous, d’être sûre que vous êtes solvable avant de vous prêter le moindre centime mais c’est bien sûr faisable.

III – c – L’erreur à ne pas commettre lorsque vous empruntez

 

Une fois les fonds empruntés, il faut éviter l’erreur de considérer l’argent ainsi collecté comme un acquis.

Vous ne pouvez pas disposer de cet argent à votre guise.
Il est donc vital de savoir le gérer correctement de façon à permettre le remboursement de la dette dans les délais convenus.

C’est seulement après remboursement de la dette que vous pourrez vous considérer comme propriétaire de votre affaire à part entière.
Il est ainsi évident que l’investissement doit pouvoir générer des fonds.
J’ai pris l’exemple du restaurant mais selon ce que vous aimez faire et selon surtout ce que vous pensez pouvoir réussir, définissez un domaine d’activité rentable que vous aurez pris le temps d’étudier.
Faites appel si nécessaire à un expert pour étudier votre projet et vous aider à définir votre plan d’action.

IV – Vous pouvez bénéficier d’une aide à la création d’entreprise

 

Dans beaucoup de pays, il existe des aides à la création d’entreprise.
En France, il existe pas mal d’aides suivant sa situation.

Renseignez vous sur ces aides.
Quelque soit le cas, il faut savoir dénicher et profiter de l’aide à laquelle vous avez droit.
Par contre, il faut savoir que si l’aide vient d’un organisme public (Pôle emploi, CCI (les chambres de commerce), votre Mairie, votre Département ou votre Région, …) vous aurez à rendre des comptes.

En général, ils exercent un droit de regard sur ce que deviennent les fonds publics qui vous ont été attribués.
Si vous voulez garder une totale indépendance, vous pouvez vous tourner vers des aides privées comme les prix des concours destinés aux entrepreneurs en herbe.

 

V – Quelques conseils

 

V – a – Bien choisir votre activité

S’il s’avère finalement que votre projet ne peut pas couvrir le remboursement dans les délais prévus, vous pouvez toujours investir les fonds dans un autre projet .

Ce dernier ne doit cependant pas être choisi à la légère.

Il faut considérer qu’il ne constitue pas votre objectif final mais qu’il s’agit d’un élément important dans la chaîne pour y parvenir.

Donnez lui alors toutes les chances de réussir, mais ne perdez pas en vue votre objectif final.

Choisissez un domaine d’activité qui serait compatible avec votre projet final, qui vous laissera le temps et la latitude de travailler à la réalisation de votre projet final.
Pour pouvoir faire cela, en choisissant un projet, évitez de prédéfinir les choses de façon rigide.
Ne rejetez aucune possibilité à moins qu’elle ne soit pas conforme à vos principes ou à la loi.

V – b – Constituez vous un réseau de partenaires

Constituez un réseau de partenaires

Constituez un réseau de partenaires

Que vous ayez ou pas d’argent, constituez un carnet d’adresses qui vous sera utile dans votre domaine d’activité.
Il peut s’agir par exemple , s’il est question de commerce, de se faire un réseau des grossistes qui font des offres intéressantes.
Il peut aussi s’agir de détaillants avec lesquels vous entretenez de bonnes relations et qui vous font des prix intéressants…
Bref, il peut s’agir de toute personne qui pourrait faciliter l’écoulement de vos produits (ou la vente de vos services) ou apporter une touche positive à votre entreprise.

 

V – c – Autres points importants

 

Faites preuve de pragmatisme, tirez avantages des ressources qui sont déjà acquises : l’expérience ou le savoir faire de vous même et/ou celui d’un collaborateur.
Si vous disposez d’une maison ou d’une pièce qui pourrait faire office de lieu de travail n’hésitez pas à l’utiliser temporairement plutôt que de dépenser dans la location.

Soignez l’image de votre entreprise : cela contribuera à vous crédibiliser et encouragera les potentiels clients à solliciter vos services.
Un seul commentaire négatif peut détériorer gravement le rendement de votre entreprise.

Anta
Vivons avec Passion
Citation du jour :  » le manque d’argent n’est pas un obstacle, le manque d’idées est un obstacle »

Ken Hakuta

Indiquez ci-dessous vos prénom et adresse e-mail et recevez immédiatement ce guide !

Ce guide vous donnera quelques idées pour mieux acheter et ainsi, économiser de l'argent !

Vos coordonnées resteront confidentielles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>